Tabarzadi.org       Abbasi     Aria700   avairan

Tabarzadi a boycotté les élections iraniennes

Un travail extraordinaire

Message d’un prisonnier depuis sa cellule

ABBASI a réussi à faire sortir de la prison d’Evin en Iran, deux messages sonores de Mr TABARZADI, chef des étudiants iraniens, emprisonné depuis trois ans

  Malgré toute la surveillance du régime islamique en Iran, Monsieur Tabarzadi, chef des étudiants iraniens, condamné récemment à une lourde peine d’emprisonnement de plusieurs années, a réussi à envoyer un message sonore depuis la prison d’Evin à Téhéran.

  En tant que journaliste et écrivain, il s’est félicité de la libération de Florence et Hussein en espérant que les journalistes et écrivains emprisonnés comme le peuple iranien soient libres prochainement.

Monsieur Tabarzadi a tenu à remercier plus particulièrement Reporters Sans Frontières pour son rôle dans la défense du métier de journaliste dans le monde.

Tabarzadi a boycotté les élections iraniennes de vendredi en demandant au peuple iranien de ne pas oublier tout ce que les huit candidats avaient fait pendant 26 ans contre la liberté, l’égalité et la paix internationale.

  Tabarzadi a précisé que le peuple iranien est pour la paix, contre le terrorisme et condamne toute sorte de violences. L’Iran se doit d’avoir de bonnes relations avec le monde entier de l’Amérique à Israël. 

Tabarzadi a souhaité que tous les hommes libres et les intellectuels dans le monde soutiennent le combat de la jeunesse iranienne qui désire un changement profond afin d’installer un pouvoir laïque en Iran et la libération de l’ensemble des prisonniers politiques iraniens.

  Pour la deuxième fois le mercredi 22 juin 2005, Mr ABBASI depuis Paris, a de nouveau réussi à faire sortir un autre message sonore de Monsieur Tabarzadi qui a boycotté une nouvelle fois le deuxième tour des élections présidentielles iraniennes copiées des dernières élections présidentielles françaises en mettant face à face un extrémiste (Ahmadinejad, maire de Téhéran) et un chef des extrémistes (Rafsandjani) qui depuis sa jeunesse se mêlait aux affaires de terrorisme et après sa prise de pouvoir avait pu détourner des milliards de dollars.

  Alors Monsieur Tabarzadi a invité ses compatriotes à boycotter cette mise en scène, déjà préparé par avance, pour amasser des millions de voix en faveur de Rafsandjani.

  Monsieur Tabarzadi a également invité ses compatriotes installés à l’étranger à se réunir pour que l’opposition iranienne parle d’une seule voix pour libérer son pays.

Tabarzadi.org       Abbasi     Aria700   avairan