Home

Rencontre avec le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin

La laïcité

David ABBASI a eu le plaisir d’assister à une soirée des sages français avec le Premier Ministre, Jean-Pierre RAFFARIN. Ce dernier a parlé de la laïcité et surtout de celle de la France en Europe. Durant son exposé d’une heure, il a déclaré qu’il était fier d’être chrétien et qu’il était content que l’interdiction des signes distinctifs religieux avait été légiféré par son gouvernement.

Mr ABBASI a posé une question qui a attiré l’attention du Premier Ministre et une grande partie des participants :  

ABBASI : Mr le Premier Ministre, je vous remercie de préciser votre fierté d’être chrétien mais concernant l’Islam Politique de notre époque, tout le monde sait que cette religion était un mouvement d’un parti politique dés le départ car son prophète était un politicien et un guerrier. Jésus, lui, n’était pas politicien et n’a pas fondé de parti politique et n’a également pas attaqué d’autres civilisations…

Par contre, des centaines d’années après sa mort, on a fait des choses en son nom.

 

Mr ABBASI a précisé : Mr le Premier Ministre, depuis déjà 25 ans avec la République Islamique d’Iran, nous sommes chaque jour les témoins de la montée de l’islamisme avec la création de républiques islamiques…

A ce jour, on peut en dénombrer une dizaine par delà le monde.  

Par conséquent pouvez-vous nous dire ce que la France et surtout votre gouvernement qui représente la laïcité en Europe (puisque la France est le seul pays laïc en Europe) va faire afin de stopper la montée des républiques islamiques dans le monde musulman, un monde qui fait en sorte de politiser la religion ?

L’ennemi de la laïcité a toujours été la pensée idéologique et politique des religions et par contre la laïcité était toujours le garant de la religion non politique et  individuelle fermée dans leur temple et leur foyer .

 

Le Premier Ministre, avec un très joli sourire a répondu à David ABBASI en disant que cela était vrai et qu’il était conscient de l’Islam Politique mais qu’à notre époque il fallait savoir bien jouer et de surcroît quand on parle de démocratie. Donc si la démocratie est la participation du peuple dans la vie sociale politique, il faut savoir ce que l’on peut faire quand le peuple s’exprime...

 

Mr le Premier Ministre, en rendant hommage à Mr Rafic HARIRI, a parlé de deux grandes manifestations au Liban se questionnant sur ce que l’on pouvait faire quand les masses s’expriment.

 

Jean-Pierre RAFFARIN a ajouté qu’il continuait à œuvrer en faveur du développement et qu’il était conscient du progrès des pays pour pouvoir avancer nos devises qui nous sont chères : Démocratie, Liberté, Egalité, Fraternité.  

Home