La haine à l'égard des Juifs

اثر سياوش اوستا" حسن عباسی   ABBASI David Hassan Siyavash AWESTA

English
پارسی Parsi
Français

 
   
Biographie سرگذشت او
Liste des livres écrits par ABBASI آخرين مقاله

Photos

آريا هفت هزار
 Order جوايز و نشانها

Contact

نيايشهای اوستائی
Parution سالنامه ۷۰۲۷ آريايی
Dialog history!! تلويزيون مهر
ABOUT AN ABORTED CANDIDACY کيهان جهانِی
Decoration, Distingtion نامهاي تازي
Mehr TV نفوذ انديشه ها
Radio Ava Iran شريعتی دروغ بزرگ
Shahre Farang منم آن فرح زيبا
Institut L.E.P خيام و اين جهان فرسوده
Kayhan Jahani آئين اوستا
Persian 7000 years civilizations حافظ رندشيراز
Khayyam and this worm out world کتابهای جنجالی
Femmes et Guerres en Islam Politique! ديدار در پاريس
I dreamed of God:he was crying like a baby

ترور در پاريس

  جوايز و نشانها
Contact & Order شهرفرنگ
ليست آثار برای سفارش کتابهای جنجالی
عکسهای  جوانی سلام سياسی
عکس با ياران جهانی گالری فتو
حساب بانکی  
تماس با ما حسن عباسی قلابی
 
La haine à l'égard des Juifs

Depuis très longtemps, une haine existe entre l’islam et juifs même si elle prend une autre tournure de nos jours (conflit israélo-palestinien).

Par exemple l'auteur libanais, Adnan­ Haddad, ne parle d'ailleurs des Juifs, ou des anciens Hébreux, ­qu'en terme de "race", de "race élue", de "particularisme ­racial", "exclusivisme de la race", "orgueil religieux et ­racial", comme le prouve allégrement l'assertion suivante:­

"L'athée juif, marxiste ou libéral, aura beau affirmer qu'il ­n'est plus pratiquant ni croyant, mais il ne pouvait ne pas­ échapper à une dialectique propre aux Juifs, à tous les Juifs,­ qui lui a conféré une culture multiforme: religieuse, sociale,­ économique, politique, raciale, mais dont la finalité est ­toujours la même. "[1]. Il va même un peu plus loin en déclarant que  " l'antisémitisme n'est pas un péché, car chacun de nous a­le droit de réagir contre tout sentiment ségrégatif si fin, ­si délicat, si subtil soit-il. Quant à la misère juive, ce ­n'est qu'un leurre, car si elle n'avait pas existé, on ­l'aurait inventé. Les Rabbins en ont besoin..."[2]. Par exemple, Les ­Juifs originaires d'Algérie savent que Constantine connut de sanglantes émeutes anti-juives du 3 au 5 août 1934 ; des troubles qui se traduisirent par 23 morts et 38 blessés[3].

 

Dans le Coran, plusieurs versets ont été prononcés contre les chefs juifs. De plus, MOHAMMAD a fait plusieurs guerres contre eux comme je le relate dans le livre « Femmes et Guerres en Islam Politique ». Mais plusieurs versets contradictoires à la haine donnent beaucoup de valeur aux Juifs. Parfois même jusqu’à dire que le peuple juif est le meilleur.

Il ne faut pas oublier que la première fois que MOHAMMAD a ordonné à ses fidèles de faire la prière, c’était vers Jérusalem. Mais une fois que les Juifs ne l’ont pas accepté, il s’est détourné d’eux et s’est dirigé vers La MECQUE.

Voici deux versets concernant cette parole :

 

Sourate 2 AI-BAQARAH (La vache)

 

47. Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples .

 

Sourate 17 AL-ISRA (Le voyage nocturne)

 

104. Et après lui, Nous dîmes aux Enfants d'Israël : «Habitez la terre». Puis, lorsque viendra la promesse de la (vie) dernière, Nous vous ferons venir en foule.

 

Les contradictions dans le Coran

 

On trouve une chose très intéressante : dans certains versets du Coran, il y a beaucoup de respect en faveur des Juifs et des Chrétiens, mais dans certaines autres pages du Coran on trouve le contraire où il est ordonné de les tuer.

Si aujourd’hui, nous voulons sortir une idéologie de la paix, de l’humanité et de la laïcité de l’Islam, nous devons régler tous ces problèmes là, dire que ces choses là sont annulées surtout lorsqu’il est dit de tuer tous ces gens là où vous les trouvez.

Le " Sourate Baghara, verset 27 " , il est dit que les gens qui mentent et qui jurent au nom de Dieu doivent être tués.

27. qui rompent le pacte qu'ils avaient fermement conclu avec Allah, coupent ce qu'Allah a ordonné d'unir, et sèment la corruption sur la terre. Ceux-là sont les vrais perdants.

Le " Sourate At-tobah, Verset 30 ", il est dit que certains juifs et certains chrétiens prétendent avoir la vérité alors qu’ils ne l’ont pas, tous ces gens sont donc les ennemis de Dieu.

30. Les Juifs disent: ‹Uzayr est fils d'Allah› et les Chrétiens disent: ‹Le Christ est fils d'Allah›. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils?

citer des extraits du livre, L'islam top secret!! Regard Critique Sur l’Islam ! : ABBASI David Hassan, Siyavash AWESTA