home
POURQUOI  LES JUIFS DANS LES PAYS MUSULMANS SONT ILS OBLIGES D’EMPRUNTER DES NOMS MUSULMANS ?

  L’un des différents le plus important dans la négociation pour la paix entre ARAFAT et EHOUD BARAK était la question du retour des réfugiés palestiniens vers Israël.

Le retour des réfugiés palestiniens après des dizaines d’années en Israël posait un problème assez important pour le nombre de palestiniens qui serait devenu citoyens israéliens.

La même chose existait dans les pays musulmans concernant les Juifs.

Depuis toujours, les Juifs étaient obligés de s’émigrer des pays musulmans vers d’autres pays à cause de la pression qui pesait sur eux.

Une partie préférait rester en acceptant l’Islam à l’extérieur de leur foyer mais dans leur foyer ils étaient Juifs et pratiquaient le judaïsme et avaient des noms juifs mais dans la société musulmane, dans leur carte d’identité, ils avaient des noms musulmans.

Ces juifs-là en Europe, on les nommait MARAN et en Orient ANOUSSI.

Depuis déjà plus de dix ans, quelques historiens juifs installés en Californie aux Etats-Unis et en Israël ont commencé à publier l’histoire de ces Juifs qui étaient obligés de cacher leurs identités dans les pays musulmans.

Toutes ces recherches ont été publiées en plusieurs volumes sous le nom de PADYAVAND ou TROUA, histoire des Juifs en Iran et dans certains pays musulmans.

Dans ces livres-là, nous pouvons constater les témoignages de plusieurs Juifs qui vivaient en Iran surtout dans la ville sainte de Mashad, Téhéran…

Pour ne pas être exclu de la société, agressé et insulté quotidiennement par les fanatiques islamiques, ils cachaient leur identité juive.

Tous avaient des noms musulmans pour la société et des noms juifs pour la famille avec laquelle ils pratiquaient le judaïsme en cachette.

Nous pouvons également lire dans ces ouvrages d’historiens, les témoignages de Juifs qui quittaient le pays pour le pèlerinage à La Mecque mais qui se rendaient en réalité en Israël.

A leur retour en Israël, on les appelait HADJI musulmans.

Ces Juifs nommés ANOUSSI connaissaient parfaitement le Coran et les prières musulmanes et ils portaient des noms comme Mohammad, Ahmed, Ali, Moustafa, Karim….

La pression sur cette communauté actuellement existe partout dans le monde. La plupart des fois, l’individu pose la question à la personne en face de lui :

VOUS ETES JUIF ? IL EST JUIF ?

Cela veut dire qu’être Juif est un crime, une insulte ?? car l’individu lui pose la question avec un étonnement qui va attendre une réponse négative pour soit-disant être satisfait !!??

Cette ambiance raciste peut être répétée plusieurs fois par jour dans les sociétés occidentales ou orientales.

Alors quand Monsieur ARAFAT avait insisté sur la question du retour des réfugiés palestiniens en Israël, personne ne lui a demandé si tout les pays musulmans étaient prêt à recevoir les réfugiés juifs qui étaient obligés de quitter leur pays dans le siècle dernier.

Il ne s’est pas posé la question de savoir si un Juif peut annoncer son identité judaïque dans les pays musulmans sans être exclu de la vie sociale, de pouvoir devenir employé d’Etat, membre des services de l’éducation …

Et voilà que cette question assez importante reste toujours d’actualité…

Est-ce qu’un jour on pourra trouver une réponse positive à ce problème de Juif dans les pays musulmans qui sont obligés de cacher leur croyance et leur identité !?

home