l’histoire secrète d’ALLAH

اثر سياوش اوستا" حسن عباسی   ABBASI David Hassan Siyavash AWESTA

English
پارسی Parsi
Français

 
   
Biographie سرگذشت او
Liste des livres écrits par ABBASI آخرين مقاله

Photos

آريا هفت هزار
 Order جوايز و نشانها

Contact

نيايشهای اوستائی
Parution سالنامه ۷۰۲۷ آريايی
Dialog history!! تلويزيون مهر
ABOUT AN ABORTED CANDIDACY کيهان جهانِی
Decoration, Distingtion نامهاي تازي
Mehr TV نفوذ انديشه ها
Radio Ava Iran شريعتی دروغ بزرگ
Shahre Farang منم آن فرح زيبا
Institut L.E.P خيام و اين جهان فرسوده
Kayhan Jahani آئين اوستا
Persian 7000 years civilizations حافظ رندشيراز
Khayyam and this worm out world کتابهای جنجالی
Femmes et Guerres en Islam Politique! ديدار در پاريس
I dreamed of God:he was crying like a baby

ترور در پاريس

  جوايز و نشانها
Contact & Order شهرفرنگ
ليست آثار برای سفارش کتابهای جنجالی
عکسهای  جوانی سلام سياسی
عکس با ياران جهانی گالری فتو
حساب بانکی  
تماس با ما حسن عباسی قلابی
 

l’histoire secrète d’ALLAH

Le Dieu de MOHAMMAD n’est pas comme les autres, il s’appelle ALLAH. Ce nom vient du mot ELAH qui veut dire idole, statue…

Mais MOHAMMAD a rajouté un article arabe : " AL ". Son Dieu est alors devenu ALLAH à savoir cette statue est la mienne.

Le premier slogan de MOHAMMAD était LA-ELA-HA-ELLA-LLAH qui signifie qu’il n’y aucun autre ELAH que le mien (ALLAH).

Le deuxième slogan assez important de MOHAMMAD est ALLAO-AKBAR, où il reconnaît l’existence d’autres ELAH (Dieu).

ALLAH était le nom de la statue la plus grande qui existait à La MECQUE et le père de MOHAMMAD s’appelait ABDALLAH qui veut dire esclave et serviteur d’ALLAH.

AKBAR signifie le plus grand donc ALAO-AKBAR désigne ALLAH comme étant le plus grand des Dieux. Donc, on ne nie pas l’existence de petits Dieux.

Lorsque l’on dit qu’une chose est la plus grande c’est que proportionnellement, il y a une chose plus petite.

Nous entendons beaucoup de nom, par exemple ALI AKBAR et ALI ASGHAR. Donc il y a un Ali qui est grand et un autre qui est petit.

Mais si l’on veut exprimer la grandeur incomparable de quelque chose, on peut dire qu’il est le plus grand comme Alexandre le Grand.

Alors " le grand " dans la langue arabe veut dire KABIR. Et MOHAMMAD peut nier la totalité des petits dieux (ELAH), il devait modifier son slogan et dire ALLAHO KABIRON.

Mais ce slogan existe depuis 1400 ans et on a jamais ce slogan qui n’est pas monothéiste.

L’érudition secrète de Mohammad

- Oummi, etc, emprunts et, à la fin : 

- eaux salées / eaux douces Epopée de Gilgamesh

"Etre Omi" relatif à Mohammad

Le prophète de l'Islam, l'orphelin du désert de l'Arabie, qui avait commencé sa lutte politico-idéologique avec le slogan "Il n'y a de dieu qu'Allah", a pu, après quelques années, unifier les Arabes et mettre à genoux les plus grands puissants de son temps.

Ceux qui interprètent " être Omi ", attribué au prophète d'islam, comme une marque d'analphabétisme, se trompent gravement.

Pendant l'obscurantisme arabe, ce mot fut attribué à ceux qui n'étaient pas des " gens de livre ", par opposition aux Juifs, Chrétiens, Zoroastriens, Manichéens etc... qui eux, eurent leurs livres.
On appelait Omï, les tribus et les peuplades ignorantes et primitives, dépourvues de prophète. De même que l'on appelle depuis toujours la période d'avant Mohammad "la période de l'obscurantisme".
C'est pour cette raison que l'on trouve dans le Coran : "Nous avons choisi un prophète parmi les Omïion".
Ce qui veut dire qu'à part le Prophète lui-même, qui était Omi, les membres de sa tribu également étaient des Omi, car dans beaucoup de versets coraniques est employé le mot Omïion, le pluriel d'Omi.
Le prophète de l'Islam faisait partie de ceux qui n'avaient jamais de prophète ni de livre. Il est descendant d'Ismaël, alors que tous les prophètes israélites et même Jésus étaient descendants d'Isaac, le fils d'Abraham et de Sara ; le prophète de l'Islam est donc le seul à être d'une génération d'esclaves (c'est-à-dire de Hadjar, la servante de Sara et l'épouse [la camarade de lit] d'Abraham, le père d'Ismaël).

Ainsi "être Omi" ne signifie pas être analphabète, mais dépourvu d'érudition (qu'on trouve dans les livres), et ce terme n'était pas seulement alloué au prophète d'islam, mais aussi à toute sa tribu, et à d'autres tribus, également sans religion ni livre.
D'autre part, Mohammad est le seul des descendants d'Ismaël à avoir prédit la prophétie et reconnu ses rivaux historiques : Moïse, Jésus... (les descendants d'Isaac), pour créditer sa propre formation.
Le personnage ingénieux qu'était le prophète d'islam marqua dès son enfance le cours de l'histoire, et son esprit curieux et chercheur, lui octroyait la possibilité d'effectuer beaucoup de voyages durant lesquels il accompagnait des caravanes commerciales sortant de la Mecque. Il faisait toujours preuve de beaucoup de diligence pour apprendre et découvrir les pensées révélatrices. Ce n'est donc pas sans raison qu'aujourd'hui, tous les savants et les chercheurs historiens (amis ou étrangers) ont trouvé en la personne du prophète de l'Islam quelqu'un d'adroit, de politicien et de sage.

Dés son enfance, le jeune prophète allait au marché Akase et écoutait réciter les poèmes et les allocutions d'orateurs, discutant pendant des heures avec les dignités juives ou chrétiennes.

Une partie des versets données à la Mecque fut écrite par le prophète de l'Islam en imitation à Ghass Ibn Saédéh qui, au marché Akase, était l'un des poètes et orateurs qui connaissait Allah.

Les voyages consécutifs de Mohammad quand il était au service d'Abou Taléb et de Khadijéh, lui avaient permis de connaître tous

 les rites, les cultures et les paroles de grands hommes historiques...

citer des extraits du livre, L'islam top secret!! Regard Critique Sur l’Islam ! : ABBASI David Hassan, Siyavash AWESTA